Bienvenue à MusiMars 2002!

Dans la foulée des éditions précédentes de MusiNovembre 1998 et MusiOctobre 1999, MusiMars 2002 se propose d’être un lieu où la musique est abordée en tant que phénomène vivant et contemporain. Au cœur de nos préoccupations se situe la création musicale dans sa richesse et dans sa complexité tout autant que dans ses paradoxes. Nous désirons nous approcher le plus possible de l’acte créateur, l’appréhender sous plusieurs de ses aspects en tant que geste symbolique signifiant. MusiMars 2002 est un carrefour où les œuvres de dix compositeurs serviront de base à une réflexion sur le discours musical contemporain lui-même mais également sur sa relation à la société. Des dix compositeurs interprétés lors des trois programmes de concert, nous aurons le plaisir d’en accueillir huit qui, au fil de conférences, classes de maîtres et échanges de toutes sortes, nous permettront de nous familiariser avec leurs conceptions du musical, leurs démarches esthétiques et leurs relations avec la société qui les entoure.

Sans se réduire à cette seule thématique, la programmation de MusiMars 2002 touche à un aspect particulièrement prégnant de la musique d’aujourd’hui, celui de l’interrelation potentielle (ou l’interpénétration) entre les syntaxes, les genres, les styles et les cultures. Ce sera le sujet de discussion lors de la table ronde du lundi 4 mars: Le Métissage musical / Transcultural Music.

L’invité d’honneur cette année est le compositeur et chef d’orchestre d’origine chinoise Tan Dun. Jouissant d’une très grande popularité et largement médiatisée internationalement, (il a gagné l’Oscar pour la meilleure musique de film en 2001, pour Crouching Tiger, Hidden Dragon, du réalisateur Ang Lee) l’œuvre de Tan Dun se situe au carrefour de l’Orient et de l’Occident et vise à un rapprochement de sources aussi diverses que la tradition rituelle chamaniste, la mythologie occidentale ou encore les référents culturels musicaux propres aux grandes productions cinématographiques. Son Marco Polo compte parmi les réalisations les plus impressionnantes du nouveau répertoire opératique contemporain. La série des Orchestral Theatres témoigne également de sa manière très originale de transposer des éléments rituels du théâtre et de la culture populaire chinois dans l’espace de la salle de concert occidentale traditionnelle.

Nous accueillerons également les compositrices canadiennes bien connues Melissa Hui (née à Hong-Kong, ayant grandi à Vancouver et étudié aux États-Unis) de même qu’Alexina Louie (née à Vancouver et entretenant dans plusieurs de ses œuvres une relation privilégiée avec ses racines asiatiques). Melissa Hui propose dans sa nouvelle œuvre Come as you are un dialogue entre le pipa chinois et un ensemble instrumental de type occidental. Alexina Louie tisse également un lien dans Music for a Thousand Autumns avec l’idiome du chin et l’ancienne mélodie chinoise Yearning on the River Shiang. Fait intéressant, Alexina Louie a écrit pour le médium du concert mais également pour ceux du théâtre, de la danse et du film. C’est également le cas du compositeur québécois Denis Gougeon, dont le style très souple lui a permis d’œuvrer avec beaucoup de brio dans les milieux du théâtre et de la danse.

Les questions «d’intertextualité», de croisement ou d’hybridation font, à divers degrés, partie de mes préoccupations artistiques, tout comme celles de compositeurs tels Jean Lesage et John Rea. Chez Lesage, nous assistons entre autres à une réactualisation des affects du stilo fantastico du baroque tardif alors que Rea a mis en branle depuis quelques années un système subtil et complexe de références et correspondances musicales à travers le temps et les espaces culturels; ses «jeux de masques» fascinent et déroutent tout à la fois. Dans plusieurs des œuvres de mes oeuvres des années quatre-vingt, maints éléments de la tradition symphonique européenne sont littéralement «transplantés» et revisités dans une perspective critique nord-américaine, non sans un certain humour parfois corrosif. Paul Frehner, de son côté, semble prendre plaisir à nous faire s’interroger sur notre perception du moment par une musique manipulant les allusions, même subliminales. Xiogang Ye (éducation musicale au Conservatoire de Pékin mais également aux États-Unis) est l’un des compositeurs chinois les plus en vue actuellement; sa musique témoigne d’une efficacité d’écriture le situant dans la lignée stravinskienne, mais s’inspire également d’idiomes musicaux cantonais, comme c’est le cas dans Nine Horses. Mauricio Kagel est pour sa part l’un des maîtres de «l’appropriation stylistique», de la déconstruction puis de la reconstruction fantaisiste. Non content de nous convier à un voyage imaginaire à l’est et au sud de l’Europe folklorique, il s’amuse à changer constamment de perspective et à jongler avec notre perception et notre mémoire.

MusiMars est le fruit d’un partenariat déjà bien établi entre la Faculté de musique de l’Université McGill et la Société de musique contemporaine du Québec. Un nouveau partenaire prestigieux s’est joint à nous cette année, l’Orchestre symphonique de Montréal. La SMCQ ayant déjà l’expérience d’une fructueuse collaboration avec l’OSM pour l’organisation des quatre éditions de l’OSMCQ, il nous semblait tout naturel que ces deux partenariats se rejoignent pour en former un nouveau, plus important, qui a débouché sur MusiMars 2002. Nous sommes convaincus que cette collaboration à trois contribuera activement à la diffusion de la musique contemporaine de création pour un public toujours grandissant et critique. Il ne fait pour nous aucun doute que la création est un élément dynamisant majeur de notre culture musicale et de notre société tout entière. Nous tenons donc à remercier chaleureusement l’Orchestre symphonique de Montréal, et spécialement son directeur artistique Charles Dutoit, son administrateur artistique Paul Fortin et sa directrice générale Madeleine Carreau d’avoir endossé, avec nous, cette vision.

Vous êtes chaleureusement conviés à assister aux quatre concerts de cette semaine d’activité intense. Nous vous invitons également à la table ronde sur le métissage musical ainsi qu’aux causeries et conférences qui s’annoncent passionnantes.

Au plaisir de vous rencontrer et de converser avec vous,

Denys Bouliane
Coordonateur artistique de MusiMars

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page musi@2002.mot générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.