Philippe Manoury

Tulle, Corrèze, France, 1952

  • Composer

Philippe Manoury fait des études de piano, d’harmonie et de contrepoint avant de s’engager définitivement dans la voie de la composition au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD) de Paris au début des années 1970. Il se fait très rapidement connaître à la fois comme compositeur et comme pédagogue, enseignant entre autres dans diverses universités du Brésil et au CNSMD de Lyon. Invité dès 1981 à l’IRCAM en qualité de chercheur, il ne cesse depuis cette époque de participer aux activités de l’Institut comme compositeur ou professeur. En étroite collaboration avec Miller Puckette, il consacre une partie de ses recherches à l’interaction instrument-machine.

Pour Philippe Manoury, l’acte de composition consiste à mettre en œuvre des capacités de transformation tant du matériau musical que de la perception. Compositeur en résidence à l’Orchestre de Paris (1995-2001) et à la Scène nationale d’Orléans (2001-2003), il réside aux Etats-Unis depuis l’automne 2004, où il enseigne la composition à l’Université de Californie de San Diego. En 2007, il travaille sur plusieurs projets, dont Abgrund pour grand orchestre, commandée pour Kent Nagano par l’Orchestre symphonique de Montréal et le Bayrische StaatOper

[i-08]