flute (flute in G), oboe (English horn), clarinet, bassoon, horn, trumpet, trombone, piano and 2 percussions

Commission: SMCQ, with support from the CALQ

Premiere: November 14, 1996, Anniversaires, Salle Pierre-Mercure — Centre Pierre-Péladeau, Montréal (Québec)

Dans le cadre du concert soulignant le trentième anniversaire de la Société de musique contemporaine du Québec, j’ai pensé écrire une œuvre en hommage à la musique du Québec. J’ai choisi quatre compositeurs qui ont marqué la modernité musicale québécoise. Jeu des portraits se présente donc en quatre mouvements:

  1. Vagues, hommage à Rodolphe Mathieu (1890-1962)
  2. Vents, hommage à Jean Papineau-Couture (1916)
  3. Plages, hommage à Serge Garant (1929-86)
  4. Chants, hommage à Claude Vivier (1948-83)

Je n’ai pas cherché à faire un pastiche de leur langage. J’ai plutôt tenté d’exprimer, avec mon propre bagage culturel et à travers le filtre de ma sensibilité, les différentes impressions que leurs musiques me suggèrent, ce qu’elles évoquent dans mon imaginaire.

J’ai élaboré Vagues à partir d’un matériau harmonique tiré des Trois Préludes pour piano de R Mathieu, et j’ai tenté de conserver le climat «fin de siècle» qui y règne.

Vents est le seul des quatre mouvements qui a pour point de départ des citations exactes: le début de Vents capricieux sur le clavier et le Rondo extrait de la Suite pour piano.

Dans Plages, j’ai exploré, à ma façon, les textures pointillistes si chères à Garant, en plus d’utiliser une série de proportions numériques tirée de l’ Offrande musicale de JS Bach (3419825) qu’il a souvent exploitée dans ses œuvres.

Le quatrième mouvement s’est élaboré à partir d’un accord de Vivier extrait de Shiraz pour piano. La couleur des cloches tubulaires et des gongs du gamelan rappelle l’univers sonore propre à Vivier.

Performances