Kontakte [mixed version], Nr 12 1/2 (1958-60)

Karlheinz Stockhausen

piano, percussion and 4-track tape

[English translation not available]

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, les adeptes du sérialisme intégral trouvaient dans ces nouvelles techniques le moyen de mener plus loin leur désir de contrôler le phénomène musical. L’exploration de ces concepts a conduit Stockhausen à la virtuosité d’exécution, à l’élargissement à trois dimensions de l’espace musical et à la musique électronique.

C’est dans les studios de la West Deutsche Rundfunk à Cologne que sera réalisée Kontakte. Stockhausen tente alors de réaliser l’équilibre entre des instruments acoustiques et des sons travaillés et fixés sur un support, genre hybride qu’on appellera «musique mixte». La polyphonie des mouvements dans l’espace et la vitesse du transfert des éléments sonores deviennent aussi importantes et captivantes que le ton, la hauteur, et le timbre.

Kontakte est pensée comme une musique de chambre en trio pour percussions, piano et bande, où chaque partenaire est en dialogue avec les autres, sans prééminence. Elle explore les relations, les «contacts» existant entre les sons instrumentaux et les sons synthétiques. Kontakte renvoie également aux contacts entre certains moments très caractérisés et indépendants les uns des autres, tout en faisant référence aux contacts entre différentes formes spatiales de mouvement. L’œuvre existe également en version électronique quatre pistes pour la projection quadriphonique.

Performances