City Songs (2001, 12)

Ana Sokolović

violin, and piano

Commission: Olga Ranzenhofer, with support from the CCA

  • 1. da smo se ranije sreli
  • 2. sojčice, devojčice…
  • 3. tiho noći…
  • 4. igrale se delije…
  • 5. bolujem ja
  • 6. mam jednu želju…

[English translation not available]

À la fin du XIXe siècle, après le départ des Turques qui occupaient les Balkans depuis six cents ans, en Serbie commence à se développer la vie urbaine et l’émergence d’une nouvelle bourgeoisie. Le désir premier est de s’approcher du monde occidental dans la vie politique ainsi que dans la vie quotidienne. Dans les salons privés et les restaurants commencent une nouvelle forme musicale qui devient à la mode d’une façon fulgurante — les chansons de ville. On essaie de s’éloigner des thématiques paysannes ou guerrières. Les histoires d’amours deviennent les thèmes principaux de ces chansons. Très sentimentales, utilisant des harmonies tonales, au contraire de la musique folklorique qui était surtout modale, ces chansons présentent un aspect du développement de la Serbie urbaine. Chaque mouvement de ma composition City Songs est inspiré par une de ces chansons.

[iii-12]

Performances