François Bayle

Tamatave, Madagascar, 1932

  • Compositeur
  • Rédacteur

En 1958-60, François Bayle rejoint le Groupe de Recherches Musicales de Pierre Schaeffer, et en 1959-1962, Olivier Messiaen et Karlheinz Stockhausen. En 1966, Pierre Schaeffer lui confie la charge du GRM, département intégré à l’Institut national de l’audiovisuel (INA) en 1975, et dont il assurera la direction jusqu’en 1997. Il est notamment à l’origine de la conception de l’Acousmonium (1974); il crée le catalogue de disques Collection Ina-Grm, organise concerts et émissions, et soutient le développement d’instruments musicaux de technologie avancée (Syter-Grm Tools-Midi Formers-Acousmographe). En 1993, il fonde l’Acousmathèque, répertoire de 2000 œuvres depuis 1948, et met en place des cycles de séminaires et de portraits de compositeurs. En 1997, quittant le GRM, il fonde son propre studio et le label Magison. Son catalogue de compositeur compte à ce jour 97 opus.

Œuvres récentes: Fabulae (1990-91) - La main vide (1994-95) - Morceaux de ciels (1996) - Jeîta-retour (1985-99) - Arc, pour Gérard Grisey (1999) - La forme du temps est un cercle (1998-2001) - La forme de l’esprit est un papillon (2001-04). Ses publications: 18 CD monographiques (Magison - Cycle Bayle 1 à 18). Grand Prix des Compositeurs SACEM, 1978 - Grand Prix National du Disque, 1981 - Prix Ars Electronica de Linz, 1989 - Grand Prix de la Musique de la Ville de Paris, 1996 - Hommage du CIME de Sao Paulo, 1997 - Grand Prix Charles Cros du Président de la République 1999. Officier dans l’Ordre national du Mérite (1997) - Commandeur des Arts et Lettres (1986) - Chevalier de la Légion d’honneur (1991). Actuellement Président de la Commission de la Musique Symphonique de la SACEM (depuis 2001).

[Réseaux des arts médiatiques]