Julie-Anne Derome

Montréal, Québec, 1972

  • Interprète (violon)

Premier prix du Conservatoire de musique du Québec à Montréal, Julie-Anne Derome poursuit ses études en Angleterre de 1991 à 1995 et aux États-Unis en 1996. Elle se fait rapidement remarquer en participant à des concours prestigieux et récolte les prix: Prix spécial du jury au Concours Yehudi Menuhin à Paris en 1992, Premier Prix du Mendelssohn Trust Award en Angleterre en 1994 et Premier Prix du Concours du Quatuor Emerson aux États-Unis en 1995. En 1993, à Montréal, elle interprète Anthèmes de Pierre Boulez en présence du compositeur.

Julie-Anne Derome a été soliste invitée de plusieurs ensembles, dont le Manchester Sinfonia (Aix-en-Provence), le Nouvel Ensemble à Cordes, où elle créa l’œuvre de Denis Dion, l’Ensemble de la SMCQ, où elle interpréta en première canadienne des œuvres de Lesage et Berio et l’Orchestre symphonique de Québec, où elle créa La Vie d’un héros de Walter Boudreau. En 1995, elle jouait avec le Quatuor Emerson. En 1996, elle enregistra sous étiquette Atma, un disque consacré à la musique du XXe siècle pour violon seul, qui a été chaleureusement accueilli par la critique. À propos de ce disque, le BBC Music Magazine a écrit que Derome était une «étoile montante du répertoire contemporain».

Membre fondateur du Trio Fibonacci, elle se promène maintenant avec lui aux quatre coins de la planète. Le trio a d’ailleurs reçu en 2002 le prix Opus dans la catégorie «Rayonnement à l’étranger». Depuis septembre 2000, Julie-Anne Derome joue sur un violon Rocca prêté par le Conseil des arts du Canada.