Moscou, Russie, 1974

  • Interprète (violoncelle)

Loué pour sa remarquable présence sur scène, sa qualité d’écoute, son jeu nuancé et sa générosité, le violoncelliste Yegor Dyachkov est un récitaliste, chambriste et soliste inspiré. Proclamé Artiste de l’année par la Société Radio-Canada, il se produit en Europe, en Asie, en Amérique latine, au Canada et aux États-Unis, où il fait ses débuts au Lincoln Center de New York en octobre 2000. Il est l’invité de grands orchestres comme ceux d’Anvers, Genève, Montréal, Rio de Janeiro, Toronto, Vancouver et participe à de nombreux festivals internationaux, dont ceux d’Évian, Kronberg, Lanaudière, Ottawa et Tanglewood. Yegor Dyachkov accorde une place de choix à la création musicale d’aujourd’hui. Il crée plusieurs œuvres qui lui sont dédiées: la Sonate de Jacques Hétu, Ironman pour violoncelle et orchestre de Michael Oesterle, Vez pour violoncelle seul d’Ana Sokolović, ainsi que Menuhin: Présence, un concerto écrit pour lui par le regretté André Prévost. Yo-Yo Ma et Sony Music l’invitent à participer au «Silk Road Project». Grâce à l’obtention du premier prix au Concours international d’Orford en 1997, il réalise son premier disque pour la maison Chandos. D’autres enregistrements, tous accueillis avec éloges par la critique, sont publiés par les maisons Analekta, Pelléas, Atma, Riche Lieu et Brioso. Né à Moscou en 1974, Yegor Dyachkov étudie avec Aleksandr Fedorchenko à Moscou, Yuli Turovsky à Montréal et Boris Pergamenschikov à Cologne. Il enseigne aujourd’hui à l’Université McGill et à l’Université de Montréal et offre fréquemment des classes de maître.

[iv-12]

Page bio@dyachkov_ye générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.