Caraquet, Nouveau-Brunswick, Canada, 1960

  • Compositrice

Monique Jean, électroacousticienne et artiste sonore, s’intéresse particulièrement à la mise en espace des formes sonores, afin de créer des ensembles organiques en tension, entre abstraction et matière, statisme et mouvement, corps et espace, représentation sonore et écoute. Outre ses œuvres acousmatiques en stéréo (Danse de L’enfant esseulée) ou en multipistes (low memory no1), elle travaille de plus en plus avec des interprètes: Claire Marchand avec low memory no2, l’ensemble Quasar pour Stabile, Lori Freedman dans low memory no3. Suite à une résidence au centre de production Daïmon, son installation sonore Point d’attaches ou les infidélités rotatives a été présentée à La Filature (Hull), au Quartier Éphémère (Montréal) et à Oboro (Montréal). Son travail peut être entendu sur le disque L’adieu au s.o.s (étiquette Empreintes Digitales), nominé aux Prix Opus 2003. Finalistes à plusieurs concours, ses œuvres ont été jouées et diffusées lors de nombreux concerts et festivals nationaux et internationaux.

Page bio@jean_mo générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.