Guy Livingston

Tennessee, ÉU

  • Interprète (piano)

Basé à Paris et à La Haye, Guy Livingston s’est produit partout dans le monde, comme soliste pour l’Orchestre symphonique de Chicago et l’Orchestre National de France, ainsi que comme récitaliste au Centre Pompidou, au Théâtre du Châtelet, au Miller Theater, à la Bibliothèque du Congrès, à la Knitting Factory et au Lincoln Center. Son premier enregistrement, Don’t Panic, un succès de vente, comporte 60 pièces de une minute écrites par des compositeurs de 18 pays. Son audace, sa vigueur et sa virtuosité au piano lui ont valu une large couverture: Sports Illustrated, The New York Times, Le Monde, Gramophone, Diapason, National Public Radio. M. Livingston est un des principaux interprètes de la musique d’Antheil aujourd’hui. Il a organisé le concert centenaire d’Antheil à Paris, en plus d’avoir été directeur artistique du festival George Antheil de Trenton. Il a été au cœur de deux documentaires sur Antheil, en plus de faire une apparition dans le film Bad Boy Made Good. Il a enregistré deux CD de musique pour piano inédite d’Antheil. Son premier enregistrement mondial du 2e Concerto pour piano d’Antheil a été publié par New World Records. M. Livingston a produit et réalisé des émissions de radio pour l’Australian Broadcasting Corporation et France Musique, en plus d’animer une émission hebdomadaire sur Concertzender Radio. Guy Livingston a reçu avec mention des diplômes de l’université Yale, du conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre ainsi que du Conservatoire royal de La Haye.

[iv-16]