Buenos Aires, Argentine, 1958

  • Compositeur

Martin Matalon étudie à la Juilliard School de New-York où il obtient son Master de composition. En 1989, il fonde Music Mobile, ensemble basé à New York et consacré au répertoire contemporain et devient son directeur jusqu’à 1996. En 1993, définitivement installé à Paris, l’IRCAM lui commande une nouvelle partition pour la version restaurée du film de Fritz Lang, Metropolis. Après ce travail considérable, Martin Matalon se plonge dans l’univers de Luis Buñuel en écrivant consécutivement trois nouvelles partitions pour les trois films surréalistes du cinéaste espagnol. Son catalogue comprend également un nombre important d’œuvres de musique de chambre. Martin Matalon a écrit, entre autres, pour l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lorraine, Barcelona 216, Court-Circuit, l’Ensemble Intercontemporain, les Percussions de Strasbourg et MusikFabrik. Il a été compositeur en résidence à l’Arsenal de Metz et l’Orchestre National de Lorraine pour la période 2003-2004, résidence qui a donné lieu à un enregistrement de trois pièces symphoniques par l’Orchestre National de Lorraine. Martin Matalon a reçu de nombreux prix prestigieux, dont entre autres le prix de la J. S Guggenheim fondation de New-York et le prix de l’Institut de France Académie des Beaux-Arts.

[ii-09]

Page bio@matalon_ma générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.