Montréal, Québec, 1966

  • Interprète (trombone, euphonium)
  • Chef

Directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Laval, de Orchestra London Canada ainsi que premier chef d’orchestre invité du Victoria Symphony, Alain Trudel est l’un des chefs d’orchestre les plus en vue sur la scène musicale canadienne.

De 2006 à 2008, Trudel fut le chef de l’Orchestre de Radio-Canada, le hissant à un niveau artistique et à un succès critique et public sans précédent. Trudel fut aussi conseiller artistique invité à l’Orchestre de chambre du Manitoba en 2007.

Régulièrement invité par les plus importants orchestres au Canada, Alain Trudel a dirigé des orchestres au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Suède, en Russie, au Japon, à Hong Kong, à Kuala Lumpur et en Amérique du Sud. Doté d’un esprit collaboratif très prisé par ses collègues, il a travaillé auprès de plusieurs artistes renommés, notamment Ben Heppner, Anton Kuerti, Measha Brueggergosman, Pinchas Zukermann, Herbie Hancock, Alain Lefèvre et Isabel Bayrakdarian.

M. Trudel a fait ses débuts à l’Opéra de Montréal en 2009, dans Die Zauberflöte de Mozart, ainsi que lors du concert gala du 30e anniversaire, immortalisé lors d’un enregistrement en direct et qui fut en nomination au gala de L’ADISQ. Il fit aussi ses débuts à l’opéra de Québec en 2010 lors de son Gala et lors de la production de Die Fledermaus.

Très attentif à la nouvelle génération de musiciens et musiciennes, Alain Trudel fut récemment nommé Premier Chef des concerts familles et éducatifs a l’Orchestre du Centre National des Arts à Ottawa. Il fut pendant huit saisons (de 2004 à 2012) chef d’orchestre du Toronto Symphony Youth Orchestra. Il est aussi régulièrement invité par l’Orchestre national des jeunes du Canada, dont l’enregistrement de la Symphonie no 6 de Mahler et du Sacre du printemps de Stravinski a été mis en nomination dans la catégorie «Album orchestral de l’année» aux Prix Juno 2010. Depuis septembre 2012, Alain Trudel est professeur titulaire de l’orchestre et de l’opéra a l’Université de Western Ontario.

D’abord révélé au public en tant que tromboniste soliste, Alain Trudel a fait ses débuts à dix-huit ans avec Charles Dutoit et l’Orchestre symphonique de Montréal. Il a été invité sur cinq continents, entre autres, par l’Orchestre philharmonique de Radio-France, the Hong-Kong Philharmonic, l’Orchestre de la radio autrichienne (Vienne), Carnegie-Weill Recital Nall (NY), Dresdner Neueu Musik Tage (All), Tasmania New Music Festival (Australie), Conservatoire National Supérieur de Paris (France), Festival Musica Strasbourg (France), Klangbogen Festival (Vienne), Festival Akiyoshidai et Hamamatsu (Japon).

Alain Trudel est le premier Canadien à devenir un artiste international Yamaha.

Il est très fier de revenir à ses sources en acceptant le poste de premier chef invité du Hannaford Street Silver Band et ce, depuis la saison 2010-2011.

En tant que compositeur, ses œuvres furent joués par les orchestres de Montréal, Atlanta, Québec, Toronto, Ottawa, Kuala Lumpur, Buffalo, et il a reçu des commandes de la CBC, du Centre national des arts, de la Toronto Symphony Orchestra et de Bellows and Brass.

Alain Trudel a reçu de nombreuses distinctions, dont le Prix Virginia-Parker, le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros (France), le Prix Heinz-Unger pour la direction d’orchestre. Il a en outre été nommé ambassadeur de la musique canadienne par le CMC.

[xi-13]

Page bio@trudel_al générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.