Jonquière, Québec, 1945

  • Interprète (soprano)

Pauline Vaillancourt mène une carrière remarquable au Canada et en Europe en tant qu’interprète, concepteur et metteur en scène. Elle a créé sur scène les œuvres de plusieurs compositeurs européens et québécois dont Aperghis, Vivier, Finissy, Bussotti, Tremblay, Garant, Evangelista, Provost, Settel et Mather. Le public montréalais a pu l’applaudir dans plusieurs productions de chants libres, compagnie qu’elle a fondée en 1990 (Ne blâmez jamais les bédouins, il d’un peu d’air, La Princesse blanche, Chants du Capricorne, Le Vampire et la nymphomane, Yo soy la desintegracion, Lulu, le chant souterain et L’Enfant des glaces). Elle a d’ailleurs réalisé la conception et la mise en scène de plusieurs de ces œuvres.

Pauline Vaillancourt a participé à plusieurs festivals européens et américains, entre autres: Montpellier, Angers, Aix-en-Provence, Avignon, Strasbourg, Valencia, Londres, Buffalo. Elle a enregistré sur disque les œuvres de Aperhis, Scelsi, Poulenc, Thibault, Piché, Evangelista, Tremblay et plusieurs autres. En février 2000, Pauline Vaillancourt a interprété des extraits de Chants du Capricorne à Pittsburg et au Musée d’art contemporain de Montréal. En octobre 2001, elle créera au Théâtre Nationale de Quimper de Susumo Yoshida.

Au cours de sa carrière, elle s’est vue décerner le prix d’excellence Victor Martyn Lynch du Conseil des Arts du Canada et le prix d’inteprète de musique contemporaine Flandre-Québec.

Page bio@vaillancourt_pa générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.