Radio SMCQ: Iannis Xenakis

Si vous pouvez lire ce texte, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer le Javascript.

Braila, Roumanie, 1922 — Paris, France, 2001

  • Compositeur

Iannis Xenakis est né à Braila (Roumanie) de parents grecs. Dès l’enfance, il songea à se consacrer aux sciences et à la musique. Il a fait des études secondaires et supérieures en Grèce, notamment à l’École polytechnique d’Athènes (1940-1947) d’où il sortira avec un diplôme d’ingénieur. Quant à la musique, il en avait commencé l’étude dès l’âge de douze ans. Fixé à Paris en 1947, il poursuit ses études musicales: la composition avec Arthur Honegger et Darius Milhaud, l’esthétique et l’analyse avec Olivier Messiaen, ainsi que les cours de Hermann Scherchen au studio de Gravesano. Il a également fait des études en mathématique et en architecture. Pendant dix ans, il a été l’assistant de Le Corbusier. Sa carrière publique de compositeur commence en 1953; ses premières œuvres font sensation notamment au Festival de Donaueschingen. La réputation de Xenakis gagne aussitôt le monde musical international. Sa recherche musicale est caractéristique de sa double formation. Il a organisé un vocabulaire nouveau, de vastes ensembles de sons, en se fondant sur la théorie des probabilités et des événements en chaîne (musique stochastique). Il s’est également servi de la théorie des ensembles et de la logique mathématique (musique symbolique). Xenakis a eu recours à l’ordinateur pour établir les données de certaines œuvres. Sa recherche pour élargir l’espace sonore se reflète et se renouvelle à chaque œuvre.

Page bio@xenakis_ia générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.