West Side Story par Leonard Bernstein.

Gérard Lecointe, transcription et direction musicale; Jean Lacornerie, mise en espace; Étienne Guiol, illustration; Bruno de Lavenère, scénographie; Robin Chemin, costumes.

Le travail sur West Side Story est dans la continuité de ce que je veux développer en terme d’image. Le spectacle est conçu sous forme de concert avec l’ensemble des Percussions Claviers de Lyon et plusieurs solistes au chant, le rôle de l’image est de donner l’ambiance urbaine typique à la composition de Bernstein, et la notion de mouvement qui rappelle la comédie musicale de Leonard Bernstein et Arthur Laurents ainsi que les mouvements citadins du film de Jérôme Robbins et Robert Wise. Proche du cinéma d’animation, projeté non pas comme une séance de cinéma, mais comme un élément scénique à part entière le dessin et l’animation viennent donner la représentation figurative ou symbolique de l’environnement développé par la musique et par le chant. Cette réinterprétation de West Side Story donne à voir une facette de la pièce chorégraphique avec un caractère formel fondamentalement différent de la version d’origine. L’esprit de l’œuvre d’origine y est, la partition, le chant et la ville y sont, mais d’une manière vivante, directe, mise en espace. La projection se mélange à des éléments scénographiques, encore une fois, révélateurs de l’atmosphère de l’œuvre, plusieurs rideaux de chaînes qui viennent filtrer, démultiplier la projection, et c’est au milieu de cette ambiance à la fois concrète et virtuelle, mais toujours figurative que les percussionnistes ainsi que les chanteurs développent la partition rythmique de Leonard Bernstein.

Participants

Programme

Production MNM, en collaboration avec Percussions Claviers de Lyon, codiffusion Montréal en lumière