Journée d’étude se penchant sur la question des processus de création en musiques nouvelles à l’ère de l’intelligence artificielle et de la globalisation culturelle. Quels sont les impacts de ces nouvelles technologies sur l’identité du compositeur? Sur son rôle social? Sur ses techniques de compositions? Sur son rapport avec les musiciens et le public?

Et dans le contexte des musiques non-européennes: la figure solitaire du créateur-compositeur représente-t-elle pas la domination des hommes blancs? Ne devrait-elle pas être remplacée par une approche plus égalitaire, plus collective à la création musicale?

Une panoplie de questions qui seront exposées, approfondies et débattues par des compositeurs et artistes au cœur de cette réalité.

Cette journée d’étude a été programmée par un sondage en ligne en accès libre dans lequel une soixantaine de «commissaires» de la communauté musicale ont suggéré des questions et des conférenciers et ont voté sur ceux-ci. La liste des commissaires sera disponible sur place.

Dans le cadre de la série GRMS La Grande Écoute.

Colloque organisée par matralab (Université Concordia) en collaboration avec McGill-CIRMMT, la SQRM et le festival MNM, avec le soutien du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et du Fonds de Recherche de Quebec — Société et Culture

Comité d’organisation: Sandeep Bhagwati (Université Concordia), Danick Trottier (UQAM), Jonathan Goldman (UdeM), Robert Hasegawa (McGill-CIRMMT).

Coproduction matralab, MNM, CIRMMT, SQRM, GRMS, Hexagram-UQAM.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.