La SMCQ dans l’Empire du Milieu

Communiqué de presse

José Evangelista, Serge Provost, Denis Gougeon, Sean Pepperall, Walter Boudreau, Pierrette Gingras, Farangis Nurulla-Koja, Analia LLugdar, Simon Bertrand, Pierre Michaud, à la fin de la conférence de presse du Shanghai Spring International Music Festival pour annoncer le projet avec les huit compositeurs canadiens.

Photo: mai 2008.

Farangis Nurulla-Koja, Analia LLugdar, Walter Boudreau, Marie Décary, Serge Provost, Pierre Michaud, Simon Bertrand au Yu Garden dans la Vieille Cité

Photo: mai 2008.

Montréal, le jeudi 8 mai 2008 —

Commentaires en direct de Shanghai

Être de retour à Shanghai dix ans plus tard avec/grâce à la SMCQ… avec une plus que joyeuse bande, et voir une ville qui a pratiquement doublé de volume, véritable monstre en expansion étourdissante, me ravit et me met dans un état second qui me pousse, dès le premier soir, à m’immerger dans cette ville malgré le décalage horaire, dans un petit marché à coté de notre hôtel ou l’ont peut se procurer pêle-mèle, anguilles, poulets ou canards vivants, et un petit sac de grenouilles avec ça? Et quelle musique sortira de tout cela? À suivre… (Simon Bertrand)

Ma première expérience en Chine est de parcourir 35 Km en quelques minutes: nous roulons (plutôt, glissons) sur un train à 430 Km/h! Plus tard, nous parlons de musique traditionnelle chinoise et de notre projet. Nous devrons faire un lien entre ces deux mondes? (José Evangelista)

La vitesse… du moins en ce qui concerne les déplacements (trains flottants à la vitesse de l’éclair) et… le silence (le jardin Yu en plein coeur de la ville). Shanghai est incontestablement une ville de contrastes qui sont, pour le moindre qu’on puisse dire…étourdissants! (Pierre Michaud)

Shanghai… comme un surgissement formidable, une nouvelle planète, un espace inouï… Pourtant dans le regard de ses habitants, comme une mémoire profonde, qui nous interpelle. Répondre… comment? Être présent. (Serge Provost)

Shanghai is the museum under the sky… mix of architecture is impressive. It seems everything finds its place with contrastic touch of busy trafic and silent moments in the Yan garden. (Farangis Nurulla-Koja)

Contrastes. Shanghai est une ville d’abrupts contrastes mais qui garde un équilibre étrange… Je l’ai vu depuis notre arrivée sur le visage des gens et dans l’art pictural. On sent que cette façade cache une violence latente. (Analia Llugdar)

Dans une belle convivialité, nous sommes 12 à respirer l’air de Shanghai, à s’imprégner de cette ville, de cette civilisation millénaire. À peine 36 heures ici et déjà nous sommes au parfum. Dans cette mégapole cohabite les grattes-ciel à côté d’édifices délabrés. Dans un chaos bien organisé, bien poli et tout plein de frénésie, les vélos, motos, autos, camions et charettes y circulent allègrement. C’est l’éternelle valse, reprise à nouveau à chaque matin. Une ville qui ne dort pas, qui fourmille sans cesse. La rencontre avec les solistes chinois approche: demain! J’ai hâte. (Sean Pepperall)

Description

La SMCQ dans l’empire du milieu est un projet de compétition en plusieurs étapes qui amènera huit compositeurs à Shanghai pour 3 années consécutives.

Ce projet, piloté par le Shanghai Media Group et Radio France, réunira en mai 2010, lors de l’exposition universelle, les lauréats français (2007), nordique (2008) et canadien (2009), pour la création de leurs œuvres au Printemps de Shanghai par un des orchestres de Radio France.

Shanghai 2008-2010 est un projet d’un rayonnement international exceptionnel. Les deux grands partenaires sont des leaders mondiaux. Le Shanghai Media Group est l’un des conglomérats de médias les plus puissants du monde avec ses volets radio et télévision. Radio France est quant à elle bien connue à Montréal et son influence internationale n’est plus à démontrer.

Déroulement

1re étape / Mai 2008 : Huit compositeurs canadiens, choisis par la direction artistique de la SMCQ et de son festival Montréal/Nouvelles Musiques, sont conviés au festival Printemps de Shanghai. Pendant une semaine, ils sont invités à visiter la ville, mais surtout à se familiariser avec divers instruments traditionnels chinois. À ce moment, ils ont d’ailleurs la chance d’assister à la création de huit œuvres de huit compositeurs nordiques mettant en scène instruments traditionnels chinois et orchestre, composées dans le cadre d’une phase antérieure de ce même concours (2007). De retour à Montréal, les huit compositeurs canadiens reçoivent une commande de la SMCQ pour composer à leur tour une pièce pour instrument traditionnel chinois et orchestre (5 minutes).

2e étape / Mai 2009: Les huit compositeurs sont à nouveau conviés à Shanghai, cette fois-ci pour y entendre leur pièce commandée par la SMCQ. Ce concert prend la forme d’un concours à la suite duquel sont choisis 3 lauréats (1er prix: 25 000 dollars US, 2e prix: 15 000 dollars US, 3e prix: 10 000 dollars US). Le récipiendaire du 1er prix doit à ce moment développer sa pièce sur une durée de 12 minutes, et devient dès lors l’un des 3 grands lauréats de ce concours aux côtés d’un compositeur français et d’un compositeur nordique sélectionnés en 2007 et 2008.

3e étape / Mai 2010 : Lors de l’exposition universelle, les lauréats français (2007), nordique (2008) et canadien (2009) sont joués au Printemps de Shanghai par un des orchestres de Radio France et peuvent remporter à nouveau un des 3 prix décernés (1er prix: 25 000 dollars US, 2e prix: 15 000 dollars US, 3e prix: 10 000 dollars US).

Participants

Canada : Simon Bertrand, José Evangelista, Denis Gougeon, Analia Llugdar, Pierre Michaud, Farangis Nurulla-Khoja, Sean Pepperall, Serge Provost. Les trois lauréats du Canada seront sélectionnés en mai 2009.

Pays nordiques: Nils Henrik Asheim, Kaare Dyvik Husby, Mr Örjan Matre, Mr Eivind Buene, Ib Nörholm, Juliana Hodkinson, Svend Hvidtfelt Nielsen, Simon Steen-Andersen. Les trois lauréats des pays nordiques seront sélectionnés en mai 2008.

France : Graziane Finzi, Jean-Jacques Di Tucci, Bernard Cavanna, Pascal Zavaro, Krystof Maratka, Thierry Pécou, Guillaume Connesson, Nicolas Bacri. Lauréats: Krystof Maratka (1er prix), Guillaume Connesson (2e prix), Pascal Zavaro (3e prix)

Allocution de Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ

China, the final frontier?

It seems that some kind of "miracle" is happening right here, right now in China, in the city of Shanghai!

And I am not talking of that economic "boom" that has transformed -over the last 25 years- this city ( and most of China…) into one of the major leading centers of financial activities of the planet, but the "miracle" initiated by Radio France & the Shanghai Media Group that brings together some 24 composers from France, the Nordic Countries and Canada to participate in a unique transcontinental —and transcultural project never seen or heard before!

Indeed, the mere fact of initiating such a revolutionary concept whereas these "avant-garde" composers will each write a piece using one or multiple traditional Chinese instruments & symphony orchestra, (with the possibility of adding "live" electronics) music to be based on Chinese traditional folk songs- is somewhat of a world premiere and worthy of the most "noble" artistic enterprises in which I have been involved in the past 40 years!

This project is all about cooperation, sharing, deference, good will, respect and — if I might add — transcendence!

Think about it: Artists originating from vastly different cultures will -and are- actually working hand in hand together into bringing forward these so called differences, study, explore and analyze them so as too identify their inherent potential of creating a new musical artifact, thus demonstrating once again the unsettling mathematical paradox that the whole is larger than the sum of it’s parts!

Anthropology has taught us historically that evolution moves in a series of unexpected mutation steps generated by a complex combination of various genetic material. The birth and rise of new civilizations has always been associated with this "integrating" process and it looks like we are witnessing something of the sort that should culminate in 2010 at the Shanghai World Fair, with the presentation of the three winning French, Nordic and Canadian compositions, all works to be performed by Chinese soloists and the French Philharmonic Radio Orchestra.

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) is not only proud to participate in this unprecedented project, but equally honored to have the possibility of sharing with it’s artistic partners, a venture that ultimately -through the mutual recognition of what brings us together, rather that what separates us- is a concrete step in establishing hopefully once and for all, World Peace and Harmony to all of Humanity.

Walter Boudreau, May 33rd 2008

Allocution de Pierrette Gingras, directrice générale de la SMCQ

The Shanghai Media Group project is brilliant!

It compels us to discover and understand a traditional Chinese instrument and even more, to integrate it within our own musical landscape.

This is quite a challenge!

Wisdom teaches us that one can find the soul of a nation in it’s music. In this respect, the Shangaï Media Group’s initiative challenges us to unite our souls and make them resonate in unison. This requires audacity and imagination so as to engage us forward, towards a New Culture. All eight (8) Canadian composers have fully understood this challenge and are equally ready to face it. I am also assured that our respective Chinese, European and Canadian audiences will demonstrate the same kind of openness in discovering, taming and ultimately fully appreciating these new works

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) is proud and honored to be a partner in this project that will have us working together for the next three (3) years. Mr Chen TjeZhang, Executive deputy and General Secretary of the Shanghai Spring International Music Festival, and all his team are to be praised for their dedication to this project so as to assure it’s high standard of quality. This enthusiasm and determination will be the basis of all our future collaborations.

Mr. René Bosc, Artistic Director of the Radio France "Présences" new music festival, has been already working for several years with SMCQ and its Montreal/New Music International Festival (MNM) in establishing a durable artistic partnership not only based on trust and trustworthiness, but also on the strong will to go further ahead and build together the future. It should be noted that he is also at the helm of various projects between Canadian and Nordic composers with whom we are currently developing new collaborations and projects.

Last, but not least, we want to acknowledge and thank our Canadian partners who have contributed to the realization of this project:

  • The Quebec arts and literature Council
  • The Canada Council for the Arts
  • Canadian heritage
  • The city of Montreal (benefiting from special cultural exchange protocol with the city of Shanghai)

With this project it has been clearly established that there is definitively in Canada a huge interest for China. We intend to make sure that this project will be the first of a long and enduring series of fruitful artistic collaborations.

Long Live friendship between all nations! Long live cultural exchanges between Canada and China! Long Live Music!

Pierrette Gingras, General manager, SMCQ, May 8th in Shanghai.

— 30 —

Plus d’informations

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page nouv@10054 générée à Montréal par litk 0.600 le mercredi 2 juillet 2014. Conception et mise à jour: DIM.