La Quadrature du cercle

  • 17 janvier 2006
    20h00
Salle Redpath — Université McGill
3461, rue McTavish

Quatuor Bozzini interprète les œuvres de Boudreau, Bouliane, Lesage.

Exploration intimiste des univers contrastés de trois compositeurs québécois des plus acclamés. Mémoire, introspection, spiritualité…

Participants

Programme

Une production Société de musique contemporaine du Québec, Quatuor Bozzini.

Mot de présentation

«Écrire la musique pour quatuor à cordes est souvent l’aboutissement de la carrière d’un compositeur, observe Marc Texier de la Fondation Royaumont. Le subtil et fragile équilibre entre les quatre voix nécessite en contrepoint et en harmonie une fantaisie profonde afin d’exprimer sa richesse complète; il exige une parfaite maîtrise de la forme musicale.»

Selon David Harrington, premier violon et cofondateur du Quatuor Kronos, un quatuor à cordes se doit d’être «primordial, énergique, vivant et branché; tout en donnant parfois l’effet d’un coup de pied au derrière; il doit être d’une beauté absolue ou, si telle est la volonté du compositeur, d’une laideur totale! Un quatuor doit exprimer la vie, tout en racontant une histoire avec grâce, humour et profondeur et, dans la mesure du possible, en la racontant au complet.»

Tout cela ne devrait pas nous surprendre, car, à travers le 20e siècle, le quatuor à cordes — plus que toute autre formation instrumentale — est celui qui s’apparente le plus à un rayon X de la pensée musicale, dans ses manifestations les plus intimes. C’est la forme emblématique de notre époque: tous les courants et tendances y sont passés. Aucun compositeur ne peut s’en passer non plus!

Autres surprises. Depuis 1973, le Quatuor Kronos a commandé et créé plus de 450 nouvelles œuvres. Pour sa part, le Quatuor Arditti, fondé en 1974, reconnaît plus de 350 œuvres écrites à son attention. Voilà des statistiques qui ne réjouissent guère les musicologues ni les géomètres! Or donc, combien de sommets reste-t-il à escalader et à analyser? Combien de cercles susceptibles d’une circumnavigation reste-t-il à vérifier, pour voir si leurs quadratures ont bien été réalisées?

Ce soir, les œuvres de Bouliane, Lesage et Boudreau (grand géomètre du méridien) seront entre les mains, pour ainsi dire, du Quatuor Bozzini. Il s’agit d’œuvres énergiques et branchées et cependant subtiles et fragiles. Ce sont des œuvres impossibles…, ou quoi?

Oui, le quatuor à cordes est vivant. Il va bien et vit à…

John Rea, le 17 janvier 2006