7 musiciens

Pong est le premier jeu d’ordinateur qui a été créé, et a la réputation légendaire d’avoir engendré l’industrie multimilliardaire des jeux vidéos. Bien que la représentation graphique de ce genre de jeux ait connu beaucoup de développements depuis, ses fondements étaient déjà présents dans Pong: des objets en mouvement qui se percutent ou non. On pourrait débattre sur ce thème en l’appliquant à la vie elle-même.

La technique d’écriture en «hoquet» serait l’équivalent musical de Pong. Ma pièce Pong est une sorte de jeu musical dans lequel une «raquette» imaginaire frappe et rate des notes, les envoie à d’autres joueurs, les arrête en pleine course, etc… Cette technique requiert au moins deux joueurs — le «hoquet» ne fonctionnant pas si vous êtes seul.

La notion de mouvement semble être le fondement le plus élémentaire de la musique: sans un mouvement quelconque, il n’y a pas de son; sans son, il n’y a pas de communication; sans la volonté de communiquer quelque chose, la composition musicale est inutile. C’est pourquoi dans cette pièce, j’adhère au principe de Pong — comme j’adhère à la vie.

Moritz Eggert, 2002 [ii-07]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.