soprano, mezzo-soprano, ténor, baryton, 5 percussions et piano

L’amour fou et impossible de Maria et Tony, les escaliers en métal de New York, la violence de Manhattan, les gangs, l’adolescence et l’intensité de la vie… C’est West Side Story, une œuvre bourrée de grands airs, une Amérique rêvée, chantée et enchantée autour de laquelle se réunissent à nouveau Gérard Lecointe, Bernard Tétu et Jean Lacornerie. Le premier avait déjà transcrit la partition de Bernstein qui avait donné, il y a 25 ans, son accord sur cette version. Le second est passé sans hésitation du lyrique au lyrisme de ces tubes des années 60. Et le troisième, amoureux de la comédie musicale américaine, avait déjà mis en scène plusieurs œuvres de Bernstein. C’est donc la traversée d’une œuvre revisitée que nous propose le trio, une version adaptée pour voix, percussions et piano, un concert mis en espace, une plongée rythmique dans les bas-fonds du West Side, et pour les Percussions Claviers de Lyon une nouvelle version de ce chef-d’œuvre. Associer chant et percussions permet de retrouver toute la puissance, la violence, le lyrisme et l’amour contenus dans cette partition, et de transformer les numéros initialement dansés en véritable ballet musical des percussionnistes.

[iii-13]

Exécution