piano, violon, alto et violoncelle

Race to the Midnight Sun s’inspire des observations détaillées de la rivière Yukon, faites par un ami de la famille qui habite à Whitehorse. La musique est caractérisée par des remous, des rythmes effrénés, des changements kaléidoscopiques dans la texture et la couleur harmonique et une mélodie presque lyrique qui va et vient, le tout dans un effort pour capturer la beauté féroce de la rivière. Le titre de cette œuvre est une référence directe à une course en canot qui se tient chaque année sur la rivière Yukon. Cette image semblait appropriée pour soutenir les propos de ce voyage musical.

[traduction française: Paul Lavoie pour Concerts aux Îles du Bic, i-19]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.