Dégonflement (1998)

Jean-François Laporte

dix joueurs de ballounes amplifiées

Dégonflement met en scène un générateur sonore particulièrement banal, la balloune ou ballon de baudruche, pour en faire ressortir des sonorités étonnantes qui s’apparentent étrangement à celles d’instruments traditionnels ou de matières électroacoustiques.

L’œuvre, par son instrumentation, peut sembler une invitation à la fête — dont la balloune est un symbole incontestable: le public, autour duquel les musiciens sont dispersés, est au cœur d’une activité musicale qui peut paraître ludique par la nature des instru-ments utilisés. Par contre, c’est avec tout le sérieux d’une écriture pour instruments classiques que Jean-François Laporte la conçoit: il aspire à élever la balloune au rang d’un véritable instrument de musique.

N Pascal [ii-07]

Exécution