L’asile de la pureté / Valse (2003)

Walter Boudreau

La Valse de l’asile est tirée de la musique de scène composée pour la pièce L’Asile de la pureté, première œuvre théâtrale achevée du célèbre poète et dramaturge québécois Claude Gauvreau. Datée de 1948, alors que l’auteur n’avait que 23 ans, elle a finalement été présentée au TNM en 2004, soit plus de 50 ans après avoir été écrite!

Visité en songe par sa muse récemment suicidée, Donatien Marcasillard (Gauvreau…) inconsolable, a entrepris une grève de la faim qui va le conduire progressivement à s’enfoncer dans une folie sans issue.

Après avoir vainement tenté de l’apaiser et d’atténuer sa douleur, elle l’invite à valser une dernière fois avec elle avant que de disparaître à jamais…

Inspirée de la musique de cirque, de l’orgue de barbarie et de la «noirceur» intellectuelle qui régnait à l’époque, la Valse de l’asile se veut un microcosme musical de l’existence tourmentée de Gauvreau: sombre, inquiétante, lumineuse, hésitante, mystique, sensuelle, exaltée, révoltée et finalement se terminant en «queue de poisson».

La musique composée pour la pièce l’ Asile de la pureté a valu à Walter Boudreau deux distinctions majeures:

  • Le Prix Gascon-Roux du public et le Masque 2004 pour la meilleure musique de scène.
  • La version pour piano solo a été enregistrée par Alain Lefèvre sur étiquette ANALEKTA AN 2 9275.

[iv-15]

Exécutions

Enregistrement