«Le nom de Pollock est aussi associé à l’introduction du style ‘All-over’ qui consiste à éviter les points d’emphase ou les parties identifiables dans l’œuvre et ainsi, à l’abandon des idées traditionnelles de la composition en tant que relations entre les parties.» —Nicolas Pioch, WebMuseum, 16 juillet 2002

Impasto est un triptyque sur les peintres expressionnistes-abstraits (Pollock, Riopelle et Shiraga) amorcé en 2006. Il s’agit d’un travail sur la spontanéité de composition, la densité d’information, la gaucherie intentionnelle, le «montage apparent» (Michel Chion). La déstabilisation: par l’in-direction, par des segments interrompus, par des combats entre différents matériaux. C’est aussi l’abandon de tout discours narratif ou de toute expression poétique vers une tentative de non-relation entre sons — forme — œuvre. Une recherche sur la vélocité possible des sons. Un essai à recréer cette frénésie picturale.

Impasto a été réalisée en 2006-08 au studio du compositeur (synthétiseurs: Sonic Core-Flexor, Reaktor; échantillonneurs: Emulator X2, Kontakt, Shortcircuit, Reaktor; traitements: Flexor, Reaktor). La présente version a été masterisée par Dominique Bassal en mars 2011 à Montréal.

Page oeuvre@24879 générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.