Les sabliers de la mémoire

Serge Arcuri

violon, violoncelle, clarinette et piano

Commande: ARTefact, avec l’aide du CAC

On croit le saisir avec horloges ou métronomes.
Capturer le temps est chose vaine.
À l’échelle cosmique ou humaine.
Cette autre dimension défile comme les sons, dans une seule direction.
Les étoiles, par leur distance, nous donnent une lecture du passé.
On se souvient de grands bonheurs ou de grandes peines,
qui se distillent comme un concentré de souvenirs.
La mémoire est sélective, mais les passions restent vives.

[iii-12]

Exécution